Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

23 articles avec breves

Cachou

Nereij : Uhuhuh ! Syven : Qu'est-ce qui te fait rire ? Nereij : Promets d'abord que tu ne vas pas vomir ? Syven : Qu'est-ce qu'il mangeait ? Nereij : Une vieille mouche morte ! T'inquiète, j'ai lutté mais je l'ai récupérée avant qu'il ne l'avale. Il avait...

Lire la suite

Mail time

Par un bel après-midi pluvieux, dans le bureau de Nereij, au travail, avec ses collègues, ça papote haut et fort. "Blablabla, Syven, blablabla... Ah ça y est, elle m'a répondu par mail (avisant le titre), je vous le lis : Objet : C'est bon Je ne suis...

Lire la suite

Mots doux

Syven au prtit déj' aide amoureusement son mari, met le couvert, tranche du pain, lui retire son sachet de thé de sa tasse... "NON ! Chérie, ça va, je vais le faire moi-même, tu en fous partout ! (A Haricot :) Maman, c'est un stimulateur lacrimal, quand...

Lire la suite

Wonder Papi

Syven s'approche de l'évier avec dans la main, la pipette pour le Duphalac, le sirop de Haricot. Syven : Excuse-moi daddy, faut que je lave ça. (Il s'exécute, intrigué par la pipette.) Papi : C'est pour quoi faire ? Syven : C'est pour lui donner son Duphalac,...

Lire la suite

Boulets 2008

Ce midi... N: Dis, tu n'as pas vu ma veste de sport ? S: La rouge et noire, celle que tu mets pour courir? Non. Pas depuis un moment. N soupire. S: Dis, tu ne trouves pas étrange que des affaires aient disparu ? Les bodys du Haricot, ta veste... Un ange...

Lire la suite

On a manqué...

L'anniversaire de ce blog. C'était l'année dernière... Ah ! Mon premier article ! Bon, OK, on s'en fout. Je viens de m'apercevoir que Mère indigne avait sévi le mois dernier ! Que du bonheur ! Re-noël, après noël ! C'est là.

Lire la suite

La grenouille

Haricot : adadadadadaaaaa.... agagagagagagaaaaaaaaaaa.... Nereij : Donc tu leur as dit que tu avais eu une grenouille de compagnie. Morte. Séchée dans ta voiture. Syven: Elle était toute mignonne. Nereij : Ouiiiii... Qu'est-ce qu'elle est devenue au fait...

Lire la suite

Merci Smoke

Ce matin, au moment de partir, le chat n'avait pas encore bougé un orteil du paillasson de l'entrée depuis que je m'étais levée. Je me tenais dehors, la porte grande ouverte avec vue sur la loque à poil, alors je n'ai pas pu résister, et j'ai hurlé: "A...

Lire la suite

1 2 3 > >>